Humeurs

Mais que fais-tu de ta vie ? !

6 novembre 2014

 

Faire quelque chose de sa vie

“Deviens qui tu es” disait Nietzsche, le seul philosophe qui ait réussi l’exploit d’accrocher mon attention sur les bancs du lycée.

Quelques années plus tard, un autre “philosophe” bien plus contemporain , Arnold Schwarzenegger” dira à peu près la même chose ^-^ : “Il est important de chercher QUI vous voulez être, pas QUOI, mais QUI !”

On peut penser ce que l’’on veut de l’homme mais du fin fond de son village d’Autriche au banc de gouverneur de Californie, il en a fait du chemin le petit Arnold maigrichon et anonyme avec cette phrase comme mantra et rien que cela, ça force le respect.

Bref ! tu l’auras compris mon billet d’humeur d’aujourd’hui est consacré à la grande interrogation du “que faisons nous de notre vie ?” Parce que franchement me lever pour aller bosser tous les matins et réfléchir à ce que je vais faire de mon WE, ça fait bien longtemps que ça ne me fait pas rêver…

Cette interrogation n’est pas nouvelle, mais aujourd’hui en allumant mon ordinateur, vlan ! voilà que je tombe sur un article qui non seulement risque de plomber ma journée par les interrogations qu’il suscite mais qui en plus m’oblige à un bilan personnel plus poussé que celui auquel je serais prête à me soumettre.

Résultat, me voilà abordant la matinée avec une question arithmétique qui me taraude…mais qui, en réalité, est plus philosophique que ce qui n’y parait au premier abord

Combien de livres faut-il lire par jour pour arriver à compiler une bibliothèque de 300 000 livres ?

Karl Lagerfeld et ses livres

Ben oui, parce que ce chiffre, c’est précisément le contenu de la bibliothèque de … Karl Lagerfeld et que là, à la lecture de cette information j’ai d’abord eu un moment d’incrédulité.

Pourquoi ? Parce que j’ai divisé 300.000 par 20 ans à raison d’un livre par jour et je n’arrive qu’au chiffre ridicule de… 7300 livres.

Oui ! Tu as bien lu ! En admettant que tu puisses lire un livre par jour pendant 20 ans (samedi et dimanche compris, hein..) tu n’en est même pas à 10 000 livres et il t’en reste 290 000 à lire pour arriver à égaler Karl.

Autant dire qu’une seule vie ne pourrait y suffire, alors comment fait-il ? !!

Si encore c’était une feignasse qui vivait d’une rente, tu pourrais encore y croire, il n’aurait quand même que ça à faire… mais là on parle de Monsieur Lagerfeld qui travaille pour la maison Chanel, qui a un carnet et une vie mondaine bien remplie et qui multiplie les talents et les occupations (photos, écriture…). C’est à dire un type qui sensément est overbooké et là, tu peux tourner le problème comme tu veux, mais lire reste une activité chronophage, ça demande du temps, beaucoup de temps … et tu ne peux pas le faire faire à quelqu’un d’autre.

Bon quel âge a ce grand Monsieur ? Plus de 75 ans ?  Je reprends mes calculs :

Même s’il a commencé à lire au berceau 77 ans x 365 = 28 105 livres

Même en imaginant qu’il ait le temps de lire deux à trois livres par jour, on n’arrive toujours qu’à 84 315 livres. WTF* !!  (“What the fuck” pour ceux qui ne sont pas initiés aux subtilités de la langue d’aujourd’hui)

Ou c’est un fake ou cette bibliothèque ne contient que des livres de photos et d’images (et là trop facile, tu peux en regarder dix dans la même soirée) ou bien c’est un alien ou encore, il convient de se poser des questions sur sa propre vie…

Enfin moi ça me pose question ! Tout ces gens qui arrivent à faire des millions de choses quand j’arrive à peine à aller bosser et à faire deux trois petites choses à côté, le tout en courant comme une poule sans tête.

Le temps ne serait il pas le même pour tout le monde ?

A la fac je lisais Sartre et j’avais été interpellée par le personnage de “l’Autodidacte” dans “la Nausée”, ce clerc de notaire qui décide de lire tous les ouvrages de la bibliothèque municipale en suivant l’ordre alphabétique.Ce personnage n’avait rien de glorieux, ni d’héroïque mais l’ambition de son défi me parlait.

Du coup plutôt que d’aller assister à mes cours de droit, je me réfugiais à la bibliothèque de Lettres où j’avais entrepris mon fameux défi de lire tous les auteurs qui me tombait sous la main. J’ai ainsi découvert les Surréalistes, André Breton, lu la bio de Zola… Une parenthèse enchantée mais je compris rapidement devant la taille des rayons que le défi était titanesque et irréalisable, voire suicidaire, car mes parents n’allaient certainement pas financer une année supplémentaire si je ne ramenais pas mon diplôme à la fin de l’année, au prétexte d’un défi littéraire complètement fantaisiste à leurs yeux.

J’ai alors continué à lire une partie de la nuit dans ma petite chambre d’étudiante et puis il m’a bien fallu céder aux exigences que nous impose la vie normale, c’est à dire se lever le matin… En plus mon amoureux du moment ne lisait pas, ceux qui lui succédèrent pas plus, du coup mon temps de lecture s’est réduit comme peau de chagrin à un ou deux livres par mois voire zéro dans les périodes de stress où je préférais manger du chocolat collée à mon chéri devant des séries américaines plutôt que d’ouvrir un livre.

Ceci illustre bien la difficulté dans une vie normale de tenir des défis, même aussi ambitieux et nobles soient ils.

Bref, je suis comme tout le monde, ni pire ni meilleure mais j’essaye malgré tout de garder un idéal : celui de réaliser certains de mes rêves, d’apprendre encore et toujours et surtout de me surprendre.

Mais là du coup en regardant la vie de Karl, j’ai juste envie de me dire que mes rêves c’est du pipi de chat. Que je n’ai même pas d’excuses pour avancer si lentement sur mes objectifs.

Il y a des gens sur cette terre qui arrivent à faire des tonnes de choses, qui excellent dans tout ce qu’il font avec exactement le même temps à disposition, si ce n’est moins (ben oui parce que moi personne ne m’invite à Monaco ou ailleurs) donc théoriquement du temps il devrait m’en rester plus que lui. En plus, je ne sais pas si tu as déjà jeté un coup d’œil à son espace de travail mais c’est un bordel sans nom, il ne range rien , je précise ceci dans l’hypothèse où tu l’aurais imaginé en homme organisé !! Et le pire c’est qu’il s’y retrouve alors que moi je passerais 25 heures rien qu’à y chercher un papier…

C’est sûr, c’est mort pour lire les 300 000 livres ! Mais bon si l’un d’entre vous connait le secret pour faire un peu plus de sa vie qu’il m’explique comment dans les commentaires ci dessous il gagnera ma reconnaissance éternelle et sauvera les 50 prochaines années de ma vie, ce qui en soit est déjà un sacré défi 😉

Pour les autres, qui comme moi, galèrent jour après jour pour boucler une simple journée de taf, vous pouvez mettre un petit mot ci dessous pour vous signaler, ça me consolera…:)

 

Les Pipelettes de Narbonne

Retrouvez nous sur notre page Facebook, Instagram ou Google Plus

You Might Also Like

2 Comments

  • Reply Agathe 6 novembre 2014 at 22 h 18 min

    Vive le pétage de plomb !!! Commence déjà à regarder combien de livres tu as lu parmi les 100 meilleurs livres de tout les temps . Bisous

    • Reply Emma 6 novembre 2014 at 23 h 50 min

      Ah Agathe mais ce n’est pas tant le nombre de livres que j’ai lu qui m’inquiète (parce que je pense en avoir lu pas mal quand même), mais c’est plutôt de m’apercevoir que je ne connais toujours pas le secret pour démultiplier mes talents et ma productivité sur une journée et à priori c’est possible puisque certains y arrivent.
      Bon en même temps, no panique, il me reste quelques années pour tenter de rattraper Karl 😉 Suffit de pas trop dormir en cours de route …
      Bisous

    Leave a Reply